Quels sont les compléments de salaires et quel est leur impact sur le coût de votre salarié?

Si votre entreprise est en croissance et vous pensez recruter un nouveau salarié, une estimation de son coût total pour votre entreprise est essentiel. Dans un article précédent, nous avons détaillé combien coûte réellement un salarié au SMIC en 2018. Vous devrez estimer son salaire et les charges patronales qui en suivent. Mais ne tenir compte que des charges patronales est une erreur. D’autres coûts sont à prendre en considération. Tous ne sont pas applicables à tout le monde. Dans cet article nous examinerons les éventuels avantages accessoires que vous pouvez proposer à vos employés, ce qu’on appelle les compléments de rémunération. Puis dans un prochain article, nous examinerons les coûts indirectes des nouveaux salariés.

Que sont les compléments de rémunération?

Les compléments de rémunération désignent les différentes primes, avantages en nature, frais professionnels et indemnités versées par l’employeur en sus des salaires de base. Ces compléments sont très importants, et peuvent représenter un large pourcentage du salaire de base. Les compléments de rémunération sont à distinguer des indemnités qui peuvent être versées en remplacement du salaire comme les congés payés, maladie ou accident, maternité, chômage partiel, chômage, etc.

Les compléments de rémunération les plus courants

Les heures supplémentaires

Complément de salaire relativement standard: les “heures sups!”. En France, la durée légale du travail fixée à 35 heures par semaine. Les heures supplémentaires sont celles effectuées à la demande de l’employeur ou avec son accord, même implicite. Les heures supplémentaires ainsi effectuées ouvrent droit à une majoration de salaire ou, sous certaines conditions, à un repos compensateur de remplacement.  Voir le site du gouvernement pour plus de détails.

Le remboursement de frais professionnels

Si vous exigez de vos employés qu’ils se déplacent par exemple, vous devrez rembourser leur frais (logement, repas et déplacement). Ces frais sont un exemple de frais professionnels, c’est à dire de frais engagées par un de vos salariés pour l’accomplissement de son travail. Vous pouvez décider de rembourser sur présentation de justificatifs ou par indemnité forfaitaire. En savoir plus sur le site du l’URSSAF.

Les primes

Les plus grandes entreprises (plus structurées) offrent souvent des primes. Celles ci dépendent parfois du poste, ou de l’ancienneté. Chaque contrat de travail devra prévoir le détail de ces primes.

Les avantages en nature

Les avantages en nature sont de moins en moins courant mais existent encore souvent dans les grands groupes internationaux. En tant qu’employeur, vous pouvez fournir des biens (voiture par exemple) ou des services (un club de sport) gratuits à vos employés. En fait ces avantages ne sont pas “gratuits” car ils viennent s’ajouter au salaire pour le calcul des cotisations sociales et de l’impôt sur le revenu. En savoir plus sur le site du l’URSSAF.

 

Voir également:

Quels sont les coûts indirects d’un nouveau salarié?

Combien coûte réellement un salarié au SMIC en 2018 ?

 

Réduisez votre facture comptable dès aujourd'hui !

Essayez LebonExpertComptable dès maintenant ou demandez une présentation, un expert comptable vous rappelle immédiatement !

Devis immédiat

Laisser un commentaire