Comment comprendre le bilan de votre entreprise?

Un bilan est un document établi à la fin de l’exercice comptable. C’est une synthèse qui donne une image de la situation patrimoniale de votre entreprise à un moment donné, décrivant les emplois (actif) et les ressources (passif). Mais comment lire, comprendre et analyser les différents postes de ce document pour en tirer le meilleur parti?

Quelle est la structure du bilan?

En général, le bilan est structuré sous forme de tableau ayant 2 colonnes principales : celle des passifs et celle des actifs. Les totaux de chaque colonne du bilan doivent être égaux pour que celui-ci soit équilibré.

Que représente la partie Actif?

La partie Actif du bilan est ce que possède l’entreprise. Cette partie indique les avoirs de l’entreprise ou plus généralement l’utilisation de ses fonds. Ces actifs sont classés par ordre de liquidité, du moins liquide tels que les bâtiments, au plus liquide tel que l’argent liquide). Les catégories peuvent être les suivantes:

Que représente la partie Passif?

La partie Passif du bilan regroupe toutes les dettes de l’entreprise, tous les “moyens” à sa disposition pour financer ses actifs. Ces postes du passif sont classés par ordre de liquidité, de la même manière que l’actif, du moins liquide tels que les capital propre, au plus liquide tel que les dettes à court terme. Les postes peuvent être les suivants:

Comment lire le bilan et les 2 ratios clés du bilan?

La première chose à comprendre est le classement par ordre de liquidité ou plus précisément par ordre de long terme/court terme.

Les actifs et les passifs permanents ou long terme: les actifs permanents sont ceux dont vous disposez sur le long terme. Par exemple, les immobilisations sont destinées à servir de façon durable à l’activité de votre entreprise. Mêmes amorties, elles restent à l’actif du bilan jusqu’à leur cession ou mise au rebut. De même, les passifs permanents comportent les fonds apportés pour une longue durée. Ils constituent les ressources stables de votre entreprise. Un ratio essentiel à analyser pour toute entreprise est le fonds de roulement (FR). Le FR est la différence entre les ressources stables (les capitaux propres) et l’actif immobilisé. Le fond de roulement vous donne une image des ressources dont l’entreprise dispose à moyen et long terme pour financer son exploitation courante.

Si le fonds de roulement est positif il va permettre de financer l’exploitation de l’entreprise, s’il est négatif l’entreprise pourrait connaître des difficultés pour financer ses dépenses courantes d’exploitation…

Les actifs et les passifs à court terme: ici on retrouve tous les éléments qui ont un cycle de courte durée. Les plus importants sont les stocks, les créances de vos clients, les dettes envers vos fournisseurs.

Autre ratio essentiel, le besoin en fonds de roulement (BFR) est défini comme la mesure des ressources financières qu’une entreprise doit mettre en œuvre pour couvrir le besoin financier résultant des décalages des flux de trésorerie correspondant aux décaissements (dépenses et recettes d’exploitation nécessaires à la production) et aux encaissements (commercialisation des biens et services) liés à son activité. Le besoin de trésorerie est donc obtenu par différence entre le FR et le BFR. Si votre FR est plus important que votre BFR, votre entreprise dispose d’une trésorerie positive. Dans le cas contraire, votre trésorerie est négative.

Cet article a-t-il répondu à vos questions ? Si non, posez les nous en commentaires !

Laisser un commentaire

Powered by WordPress.com. Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :