Plus de 1 100 sociétés soutenues dans leurs activités en 2015

En dépit des complexités qui subsistent  dans le cadre du financement des entreprises de moins de 10 salariés, un affermissement général de l’accès au prêt a été observé par La Médiation du crédit aux entreprises l’année dernière.

L’an dernier, pas moins de 1.800 fichiers ont été traités. La Médiation, qui épaule les sociétés  ayant des adversités de financement avec leur banque a promulguer son rapport d’activité de 2015. Un taux de succès de 62 % est observé suite au système et pas moins de 200 millions d’euros ont été débloqués. Donc, plus de 1 100 entreprises avec plus de 18 000 employés sont aidées dans l’exercice de leurs activités.

Chiffres clés de 2015

  • La Médiation du crédit a été saisie par 2 990 entreprises ;
  • 2 086 des dossiers abdiqués ont été admis en médiation, soit 70 %* ;
  • 1 787 dossiers sont instruits et clos ;
  • 204 millions d’euros d’encours ont été débloqués (à la réserve de l’écrasement des dettes) ;
  • 1 102 sociétés ont reçues de l’aide dans leur activité ;
  • 18 379 postes ont été conservés ;
  • 62 % de taux de succès de la médiation

(Chiffres arrêtés au 31 décembre 2015)

Accroissement de l’accès au prêt pour les PME

Un allègement général des saisines de la Médiation a été observé en 2015, soit de 16% par rapport à l’an dernier. Le médiateur national du crédit, Fabrice Pesin, est d’avis que la position budgétaire des sociétés a, de manière générale, connue une amélioration particulièrement du à l’élévation du CICE et de la baisse des coûts de matières premières.
Suite à la politique de la Banque centrale européenne, les offres de prêts banquiers sont d’autant plus promues par une liquidité exubérante. C’est ainsi que les PME ou les petites et moyennes entreprises de plus de 10 employés ont vu une hausse considérable de leur accès au prêt.

Moins facile pour les TPE

En contrepartie, les demandes de médiation des TPE ou des très petites entreprises (TPE) de moins de 10 employés se sont accrues au cours de l’année 2015. Une image des difficultés croisées par plusieurs TPE à l’accès au crédit. Selon le médiateur national, ces saisines incarnent la subsistance des contraintes au niveau des secteurs au sein desquelles ces TPE sont ardemment profilés, tels que les secteurs du commerce de détail, du BTP et de l’hôtellerie-restauration.

Elargissement du champ de solutions de financement

La Médiation estime réellement que les TPE représentent un défi pour celle-ci. Un défi de notoriété vis-à-vis des administrateurs peu informés sur les systèmes publics qui existent et qui peuvent apporter l’aide dont ils ont vraisemblablement besoin. Et également un défi d’anticipation d’obstacles assez nombreux pour ces sociétés ébranlables aux changements d’activité.
Des actions de communication ont désormais été renforcées par La Médiation qui s’est fait également disposée d’un partenariat avec les plateformes de financement participatif dans le but d’élargir le champ des solutions de financement.

Réduisez votre facture comptable dès aujourd'hui !

Essayez LebonExpertComptable dès maintenant ou demandez une présentation, un expert comptable vous rappelle immédiatement !

Devis immédiat

Laisser un commentaire