Les 7 étapes d’immatriculations de société

Ça y est, vous avez trouvé « le » projet et souhaitez construire une société. Reste maintenant à constituer une structure juridique et à établir l’immatriculation de votre entreprise naissante.
Les démarches administratives en France ne sont vraiment pas des jeux d’enfants. Et encore moins quand il s’agit de création d’entreprise. Mais bonne nouvelle, vous pouvez tout à fait faire naître votre société avec les bons conseils. Comment ? Suivez ces 7 étapes pour immatriculiez votre entreprise.

Un statut juridique correspondant à votre situation

Ça peut sembler assez compliqué de devoir trancher entre les formes sociales EURL, SARL, SASU, SAS, etc. Mais en ayant quelques critères, vous n’aurez que peu de mal à vous décidez. D’abord, définissez l’activité de l’entreprise, déterminez si vous avez des associés, analysez votre situation financière. Positionner tous ces éléments vous permet un sacré départ pour lancer votre projet.

Lancez-vous à la rédaction des statuts

Les statuts sont sûrement un des éléments essentiels sans quoi vous ne pourrez pas voir naître votre entreprise. Ils peuvent corresponde au mode d’emploi de la société en décrivant les activités et la coordination interne de celle-ci, ainsi que les potentielles relations avec des associés. C’est cette rédaction des statuts qui va permettre vraiment spécifier la manière dont votre société sera gérée.
Grâce à un questionnaire en ligne particulier, LebonExpertcomptable pourra vous éclairer sur la meilleure façon de rédiger vos statuts selon votre situation. Vous y retrouverez vos réponses aux questions et accorde ses questions postérieures. Par le biais de ces réponses que vous aurez transmises, un avocat spécialisé va pouvoir commencer à rédiger vos statuts pour vous. Dès que vous aurez fais un entretien avec lui, il achèvera la maquette et vous le transmettra.

Un siège social pour votre entreprise

Déterminer un siège social pour votre société est primordial. Vous pouvez choisir de l’adresser à votre résidence personnelle, à une entreprise de domiciliation ou encore louer des locaux en signant un bail commercial.

Faites le dépôt du capital social

Avant même d’envisager de passer aux démarches d’immatriculation, il est de rigueur de venir vers une banque de votre choix pour faire l’ouverture d’un compte au nom de votre société. C’est dans ce compte que vous déposiez votre capital social. L’idée est de maintenir le capital sur un compte de dépôt pendant que vous vous lanciez dans le processus d’immatriculations. Pour ce faire, vous devez discuter en direct avec votre banquier lesté d’un projet de vos statuts.

Faites publier une annonce légale

Selon les lois qui régissent la création d’entreprise en France, toute constitution de société doit être annoncée obligatoirement dans un journal habilité. C’est ce qu’on appelle annonce légale qui comporte les informations de base sur votre entreprise, telles que son nom, le solde du capital social, la représentation des activités, l’identité des actionnaires, etc. Les frais de cette annonce sont affectés selon le nombre de lignes et en fonction du département où votre société y est immatriculée. Pour l’immatriculation d’une SARL ou d’une SAS, il faut prévoir dans les 150€ à 350€.

Formalisez l’immatriculation de votre entreprise

L’immatriculation est l’étape définitive qui officialise l’ouverture de votre société. Une fois que vous avez rassemblé tous les éléments utiles à la constitution de votre projet, vous pouvez à présent vous lancez dans l’immatriculation. Muni de tous vos documents, à savoir, les statuts, l’annonce légale, l’attestation de dépôts de capital social, les pièces d’identité, etc, vous devez vous rendre au Greffe du Tribunal de Commerce dont le siège social de votre société en dépend. Le coût de dépôt pour une EURL/SARL ou SASU/SAS sera de 83,96€.
LebonExpertcomptable propose une prise en charge de la publication de votre annonce légale, du dépôt au greffe. Et il se porte également garant à ce que votre dossier se marrie aux conditions du CFE. Tout cela par le biais de son offre pour immatriculer son entreprise. Et ce qui est aussi bien, c’est que vous n’aviez pas à vous déplacer et votre Kbis vous sera immédiatement envoyé.

Reçu de votre K-Bis

Une fois passées toutes les étapes, il n’importe plus que d’attendre l’envoi du K-bis de votre société. Ce qui représente une confirmation de l’enregistrement de celle-ci auprès du Registre du Commerce et des Sociétés (RCS) et de l’INSEE ainsi qu’auprès de l’URSSAF. En fait, le K-bis correspond à la fiche d’identité de votre entreprise.

Réduisez votre facture comptable dès aujourd'hui !

Essayez LebonExpertComptable dès maintenant ou demandez une présentation, un expert comptable vous rappelle immédiatement !

Devis immédiat

Laisser un commentaire