Archives par mot-clé : comptabilité

Dans quelles conditions peut-on déduire ses frais de repas et de restaurants?

Vous êtes un  professionnel indépendant soumis à un régime réel d’imposition (BIC, BA ou BNC) ou un salarié ayant opté pour les frais réels, et vous êtes amenés à prendre un repas hors de chez vous seul ou avec des clients. Dans quelles conditions pouvez vous enregistrer ces notes de frais dans les charges de votre entreprise? Nous distinguerons ici 2 cas.

Les frais de repas hors domicile: cas où le repas est pris seul et de façon contrainte hors domicile pendant votre temps de travail

On traite ici du cas simple où entre deux rendez vous, vous allez acheter un sandwich car vous n’avez pas le temps de rentrer chez vous. Dans ce cas vous devrez être dans l’impossibilité de rentrer déjeuner chez vous en raison de vos horaires de travail ou de l’éloignement de votre lieu de travail pour pouvoir déduire les frais de repas. L’évaluation de l’impossibilité de rentrer est subjective, et donc à l’appréciation du contrôleur. La situation s’examine réellement au cas par cas…

Le montant déductible de ce repas est égal à la différence entre les dépenses réellement supportées (dans la limite maximale de 18,60 euros) et la valeur du repas pris à domicile, fixée forfaitairement à 4,80 euros en 2018. Attention ces montants forfaitaires sont applicables pour 2018 et actualisés tous les ans, consultez donc votre expert comptable pour vous informer des montants à jour.

Voici le détail du calcul:

Si votre déjeuner vous coûte 18,60 Euros

Repas 18,60E
Repas à domicile 4,80E
Montant déductible 13,80E

Si votre déjeuner vous coûte 14,80 Euros

Repas 14,80E
Repas à domicile 4,80E
Montant déductible 10E

Si vous déjeunez pour 30 Euros

Repas 30E
Repas à domicile 4,80E
Montant déductible 13,80E
Montant non déductible 16,20E

Les frais de restaurants professionnels et les repas d’affaires

Ici nous traitons du cas ou vous invitez un client, un prospect ou un partenaire potentiel à déjeuner. Dans ce cas, le montant total est intégralement déductible, sans le plafond et le plancher des frais de repas. Attention, il doit impérativement s’agir de repas d’affaires ou de frais de représentation pour être déductibles à 100%, c’est à dire être engagés pour la nécessité de l’exploitation. Il faudra donc conserver bien précieusement tous vos justificatifs et noter la raison du déjeuner et le nom du client invité.

Qu’en est-il si vous déjeuner avec vos collègues? En cas de déplacement, les repas sont intégralement déductibles (en produisant le ticket justificatif). Si vous n’êtes pas en déplacement, le repas doit être lié à une réunion de travail.

En conclusion, selon l’endroit où vous vous trouvez et votre statut, vous pourrez inclure un apéritif ou un dessert sans culpabilité (en tout cas sans culpabilité « comptable » :)). En cas de toute, parlez en à votre comptable !