Auto-entrepreneurs : Tout savoir sur les changements pour 2019

Nous une nouvelle l’année commence, il est donc important de faire un récapitulatif des changements qui affectent les auto-entrepreneurs en 2019.  De façon générale, on peut dire que les changements à venir sont favorables à l’activité d’auto-entrepreneur. Cependant, tous ne sont pas encore connus, mais vous trouverez ici les points déjà publiés. Votre expert comptable est votre partenaire dans la croissance de votre entreprise, en cas de doute, n’hésitez pas à nous contacter.

1.Changements pour l’auto-entrepreneur en 2019

Nous soulignerons 2 changements majeurs:

  • L’option du prélèvement libératoire en 2019

Le principe est simple, en tant qu’auto-entrepreneur, vous pouvez choisir soit une imposition classique, soit ce que l’on appelle le prélèvement fiscal libératoire pour payer votre impôt sur le revenu. Dans ce dernier cas, cela signifie que votre paiement social (cotisations sociales obligatoires) et fiscal (l’impôt sur le revenu) s’effectue en une seule fois par an. Pour choisir le prélèvement fiscal libératoire, vous devrez justifier d’un revenu fiscal de référence de l’année N-2 inférieur ou égal à un seuil calculé en fonction du quotient familial. Pour 2019, le revenu fiscal de référence de 2017 ne doit pas dépasser 27 086 €  (ou pour un couple, 54 172 €).

  • Le prélèvement à la source

Nous avons expliqué dans un article précédent que le prélèvement à la source était entré en vigueur le 1er janvier 2019. Cela s’applique bien entendu aux ​auto-entrepreneur.  Le principe du prélèvement est simple: des acomptes sont payés chaque mois, et sont calculés par l’administration fiscale en fonction du dernier chiffre d’affaires annuel connu.

  • Les autres changements à noter

1- La cotisation foncière des entreprises (CFE) change en 2019 : avec maintenant une exonération si votre CA HT est inférieur à 5 000 €.

2- En 2019 tous les auto-entrepreneurs seront éligibles à l’aide appelée ACCRE.  

2. Ce qui ne change pas pour l’auto-entrepreneur en 2019

1. Les plafonds de chiffre d’affaires auto-entrepreneur 2019 : restent inchangés à ceux de 2018

Ces plafonds changent parfois tous les ans, ils ont été changés en 2018, mais en 2019, ils restent les mêmes. Prochaine réévaluation se fera en 2021. Voici un petit rappel.

  • 170 000 € pour une activité de vente de marchandises, d’objets, de fournitures, de denrées à emporter ou à consommer sur place, ou pour des prestations d’hébergement
  • 70 000 € pour les prestations de services relevant de la catégorie des BIC ou des BNC. Si vous exercez une activité mixte avec non seulement des ventes mais aussi des prestations de services, dans ce cas votre chiffre d’affaires global ne doit pas dépasser 170 000 € et à l’intérieur de ce plafond, et le chiffre d’affaires relatif aux prestations de services ne doit pas dépasser 70 000 €.

2. Les plafonds de TVA de 2019 : restent inchangés à ceux de 2018

Les plafonds de TVA restent inchangés en 2019 :

  • 33 200 € pour les prestations de services relevant de la catégorie des BIC ou des BNC.
  • 82 800 € pour une activité de vente de marchandises, d’objets, de fournitures, de denrées à emporter ou à consommer sur place, ou pour des prestations d’hébergement.

Voir également:

Tout savoir sur le chiffre d’affaires de l’auto-entrepreneur

Réduisez votre facture comptable dès aujourd'hui !

Essayez LebonExpertComptable dès maintenant ou demandez une présentation, un expert comptable vous rappelle immédiatement !

Devis immédiat

Laisser un commentaire