Investissement : Choisir entre emprunt ou autofinancement

Quand une entreprise doit réaliser un investissement onéreux, même si elle détient les fonds nécessaires en trésorerie, il faut tout de même considérer les autres modes de financement. Pourquoi? Comment décider du bon choix ? Réponses.

Emprunter au lieu de s’autofinancer

Emprunter…
Emprunter implique un coût mais ça permet en outre des économies d’impôt. Les frais financiers proviennent, en effet, de la déduction des recettes supplémentaires engendrées par l’investissement qui sert de base à votre imposition. … pour la réduction l’impôt.
Pour un investissement qui génère les mêmes recettes, l’acquisition par emprunt dispense de payer plus d’impôts. Ainsi, le coût du crédit est atténué par la déduction des intérêts et l’impôt sur les sociétés est alors réduit. … et l’anticipation d’un accroissement d’activité.
En disposant des fonds tout en empruntant vous permet de prévoir une hausse d’activité qui accroitra votre besoin en fond de roulement. D’autant plus que vos stocks et vos créances clients, notamment le chiffre d’affaires pas encore encaissé seront plus déterminants. Consigne.
Si vous disposez déjà des fonds, il serait judicieux d’opter pour un emprunt « in fine ». Dans ce cas, vous ne vos acquittez annuellement que des intérêts d’emprunt et effectuez le remboursement intégral du capital à la fin du prêt. L’économie d’impôt correspondra au niveau des intérêts supportés multipliés par votre taux d’imposition. Pour d’avantages d’optimisation, il est tout à fait faisable de placer l’argent durant la durée du projet pour obtenir une plus-value sur des titres de placement sans danger. Autofinancement partiel
Pour raison de principe, un banquier ne s’autorisera jamais à avancer la somme s’il n’a pas une assurance, qu’elle quelle soit, de la retrouver par la suite. C’est la raison pour laquelle le ratio « dettes financières/capitaux propres » est utilisé. Et il doit être postérieur à 1. En fonction des types de remboursement, l’emprunt ne sera validé que si l’entreprise autofinance une partie du projet. Pour un effet de levier.
La répartition entre l’emprunt et les capitaux propres constitue le levier financier. Il fluctuera alors en proportion au rythme de remboursement de l’emprunt. Dans le cas où le taux de rentabilité économique excède le taux des intérêts d’emprunt, l’endettement du projet renforcera la rentabilité des actionnaires. Ce qui est appelé l’effet de levier.

Location du bien

Fiscalement parlant
Pas tout à fait. En effet, la déduction des mensualités de loyer est effectuée en charges. Un premier loyer majoré peut alors alourdir vos charges et amoindrir ainsi votre résultat imposable de la première année. Néanmoins, il faut savoir que dans ce sens, le bien acquis serait également amorti, et le crédit-bail est fréquemment plus coûteux qu’un crédit classique.

Alors pourquoi choisir crédit-bail ?
Premièrement, le crédit-bail vous permet un financement intégral puisque  le crédit-bailleur demeure propriétaire du bien, ce qui est une garantie pour lui. Lorsque vous ne le payez plus, il pourra vous reprendre son matériel. Puis, vous avez la possibilité de rendre le bien à l’échéance de la période en cas de cessation d’activité tout en sachant que c’est à vous que revient le choix d’exercer l’option de rachat. En outre, vous obtenez une souplesse sur la durée de remboursement qui ne fait alors sujet de réglementations pointues comme tel est le cas pour l’amortissement en cas d’acquisition. Ceci vous permet de rehausser vos charges et alors de payer moins d’impôts. Aussi lors de l’acquisition, aucune TVA ne sera à avancer puisque si celle-ci est déductible, elle sera acquittée de manière régulière au cours de la durée de location. Finalement, vous apportez une amélioration du bilan dans lequel l’endettement au passif n’y figure pas même si une mention en annexe est de mise.

Réduisez votre facture comptable dès aujourd'hui !

Essayez LebonExpertComptable dès maintenant ou demandez une présentation, un expert comptable vous rappelle immédiatement !

Devis immédiat

Laisser un commentaire