2013 : Aides pour l’embauche

En 2013, les aides octroyées aux TPE pour l’embauche se dénombrent de plus en plus. Toutefois, ces diverses aides ne sont pas toujours abordables et leur montant varie très considérablement. C’est pourquoi nous avançons une liste d’aides à l’embauche accessibles et faciles d’application pour les TPE. 
Depuis maintenant une dizaine d’années, l’exemption exclusive des charges sociales patronales affiliées à l’embauche du premier salarié dans une entreprise n’est plus.
La POE ou la préparation opérationnelle à l’emploi
Cette aide publiée en janvier 2011 bénéficie les entreprises de former un collaborateur sans le payer afin qu’il soit immédiatement opérationnel dès lors de son recrutement. Une formation pouvant aller jusqu’à 400 heures. Cette assistance est subventionnée entre 5 et 8 € de l’heure par le Pôle Emploi et des organismes de formations, notamment une aide qui peut constituer 3200 €. Ceci s’agit alors d’une solution pour recruter un collaborateur ne détenant pas les compétences demandées au départ. Ce collaboration suivra des formations et en sera rémunéré, mais n’engageant aucunement l’entreprise pendant la formation.

Le CIE ou le contrat initiative emploi

C’est un contrat qui n’assujettit que les employeurs TPE ou les entreprises marchandes. Le CIE ne permet pas de prétendre à  une exemption de charges sociales. Néanmoins, il permet de s’octroyer une aide financière.
Le CIE est destiné exclusivement aux personnes sans emploi et qui rencontrent  des difficultés sociales et professionnelles. Le fait d’embaucher par le CIE permet à l’entreprise de bénéficier d’une aide maximale de 47% du taux horaire brut du SMIC.

Le contrat de génération

Ce contrat est une mesure d’aide à l’emploi ayant pout but de créer des binômes jeune-senior pour inciter à l’embauche des jeunes et assurer que les seniors gardent leur emploi, tout en garantissant également la communication des compétences. Cette mesure accorde une aide financière pour toute embauche effectuée à compter de 2013 par les PME, et ce, sous certaines conditions.
L’aide peut atteindre les 12 000 euros sur 3 ans, soit 4 000 euros par an, et 1000 euros versés chaque trimestre. Vous pouvez prétendre à l’aide dans le cas où :

  • vous embauchez en contrat à durée indéterminée un jeune d’au moins 16 ans et de moins de 26 ans ou de moins de 30 ans pour les jeunes avérés comme travailleurs handicapés.
  • Vous gardez senior de 57 ans ou plus sur son poste, ou notamment de 55 ans ou plus pour les salariés avérés comme travailleurs handicapés, ou recruté à 55 ans ou plus. Et l’embauche du salarié senior et du jeune peuvent se faire en simultanées.

Réduisez votre facture comptable dès aujourd'hui !

Essayez LebonExpertComptable dès maintenant ou demandez une présentation, un expert comptable vous rappelle immédiatement !

Devis immédiat

Laisser un commentaire