Auto-entrepreneur : Assurance maladie retraite

Le statut d’auto entrepreneur permet une couverture sociale complète contenant les deux principaux volets de la protection sociale, qui sont l’assurance maladie maternité et les droits à la retraite.

Assurance maladie- maternité

L’activité principale est l’activité d’auto entrepreneur, qui bénéficie de(s):

  • l’assurance maladie-maternité, dont la gestion est effectuée par le RSI, pour les prestations maladie en nature semblables à celles des salariés, à savoir les médicaments, les soins, l’hospitalisationetc, etc., le droit aux prestations indemnités journalières, privilégie uniquement les artisans et les commerçants, sous les conditions courantes des travailleurs indépendants ainsi que les prestations maternité et paternité ;
  • allocations familiales, dont la gestion est effectuée par la Caisse d’Allocations Familiales (CAF), avec des prestations semblables à celles des salariés.

L’activité principale reste l’activité salariée et l’auto entrepreneur :

  • reste fédéré au régime salarié pour son assurance maladie-maternité : remboursements maladie, prestations maternité/paternité, indemnités journalières salariées.
  • privilégie des prestations d’allocations familiales, dont la gestion est effectuée par la Caf ou la Mutuelle sociale agricole (MSA).

Droit à la retraite

L’activité principale est l’activité d’auto entrepreneur, qui bénéficie de(s): la retraite de base et de la retraite complémentaire, dont la gestion est effectuée par le RSI pour les artisans et les commerçants, ou la Cipav  pour les professions libérales. L’appropriation de droits liés à son activité d’auto entrepreneur est octroyée selon son chiffre d’affaires.
L’activité principale reste l’activité salariée et l’auto entrepreneur : perçoit aussi des droits de retraite de base et de retraite complémentaire au RSI, pour les artisans et les commerçants, ou à la Cipav  pour les professions libérales, au titre de son activité d’auto- entrepreneur selon son chi chiffre d’affaires. L’activité, étant exercée sur une année civile complète, c’est-à-dire du 1er janvier au 31 décembre, les droits pour la retraite sont systématiquement validés. Au moins,  l’assuré peut privilégier de la validation d’un trimestre, sans prendre en compte du solde de son chiffre d’affaires.

Réduisez votre facture comptable dès aujourd'hui !

Essayez LebonExpertComptable dès maintenant ou demandez une présentation, un expert comptable vous rappelle immédiatement !

Devis immédiat

Laisser un commentaire