Marchés publics: PME confortés dans leur regroupement à l’aide d’un nouveau service

Sur la plate-forme des achats de l’Etat, un nouveau service est ouvert. C’est la bourse à la cotraitance. Grâce à ce nouveau service, les sociétés, particulièrement les plus petites, peuvent mobiliser leurs compétences ainsi que leurs moyens dans le but d’accéder aux marchés parce que notamment, en étant seules, ces PME n’ont pas la capacité de candidater.

Le SAE ou le Service des achats de l’Etat a communiqué la mise en ligne du nouveau service qui est la bourse à la cotraitance à la fin du mois d’octobre de l’année 2015 sur la PLACE ou la plate-forme des achats de l’Etat.

Entreprises momentanément groupées

En se rassemblant au sein d’un GME ou d’un groupement momentané d’entreprises et à des marchés dont elles n’auraient pas eu l’occasion d’y répondre en étant seules, le but du service est de permettre aux plus petites entreprises de déposer leurs candidature. Selon Michel Grévoul, le directeur du SAE : « Chaque PME peut à présent, à l’aide la bourse à la co-traitance, avoir tout marché sur PLACE qui l’attirerait comme cible pour faire savoir à d’autres sociétés s’intéressant à ce même marché que celle-ci recherche des co-traitants afin de mener la création d’un GME, et alors créer une association provisoire avec celles-ci juste pour pouvoir répondre au marché. »
Michel Grévoul ajoute : « Grâce à cet outil, les entreprises sont mises en relation entre elles et dont le Gouvernement n’a pas de visibilité, parce que les relations et échanges sont confidentiels et ceux-ci se font hors de la PLACE dès qu’un premier contact est établie entre les sociétés. »  « La bourse à la cotraitance est aussi un moyen pour les entreprises de visualiser sur quels marchés d’autres entreprises se sont enregistrées et la géolocalisation du siège social de celles-ci sur une carte. L’entreprise pourra alors vérifier si un groupement momentané l’intéresse à côté de sa zone d’intervention coutumière. »,renforce Michel Grévoul.

Introduction des plus petits acteurs à la commande publique facilitée

Plusieurs services innovateurs ont déjà été intégrés dans la plate-forme des achats de l’Etat depuis la création de celle-ci en 2008.
En juin 2015, le MPS ou le Service Marché public simplifié a été le dernier avant la bourse à la cotraitance. C’est un dispositif guide du programme « Dites-le nous une fois » utile à la simplification de la vie des sociétés créés en 2013. Ce qui permet le gain de deux heures aux entreprises sur les modalités de candidature à un marché. Une manne économique de 200 milliards d’euros par an est aujourd’hui intégrée par l’achat public, aux alentours des 10% du PIB français. Mais qui sont les bénéficiaires des marchés publics ? Représentant seulement 20 à 40% des légataires de la commande publique, les PME sont pourtant les plus populeuses sur le territoire. Incompréhension sur les règles et notamment sur la difficulté des modalités… nombreuses sont les raisons de leurs faibles adhésions. Plusieurs mesures ont été prises pour faciliter leur intégration depuis nombreuses années, comme par exemple, l’ouverture d’Une plate-forme des achats d’innovation de l’Etat par le SAE en mars 2014 dans le but de simplifier l’introduction des petites entreprises innovatrices à la commande publique.

Réduisez votre facture comptable dès aujourd'hui !

Essayez LebonExpertComptable dès maintenant ou demandez une présentation, un expert comptable vous rappelle immédiatement !

Devis immédiat

Laisser un commentaire